Attention au faux support technique


Qu’est-ce qu’une arnaque au faux support technique ?

 

Une arnaque au faux support technique a pour objectif de pousser une victime potentielle à contacter un prétendu support technique officiel et connu comme Microsoft, Apple, ou Google, par exemple. Le cybercriminel tente ensuite de convaincre la victime de payer un pseudo-dépannage technique informatique et/ou d’acheter des logiciels inutiles, voire nuisibles.

En naviguant sur Internet, la victime peut se retrouver sur une page qui lui indique un problème technique grave (bien souvent que son PC est infecté) et qui bloque son navigateur. La page affiche un message qui alerte sur le fait que la victime risque de perdre ses données ou l’usage de son équipement.

Un numéro de téléphone d’un faux support technique est alors affiché sur la page avec un message qui incite la victime à le rappeler.

Par la suite, au téléphone, l’arnaqueur va demander à la victime de télécharger un logiciel de prise en main à distance qui lui permettra de reprendre le contrôle de l’ordinateur. Une fois qu’il a pris le contrôle, il effectuera quelques manipulations pour lui faire croire qu’il “nettoie” l’ordinateur de la victime.

L’arnaqueur va ensuite proposer d’installer d’autres logiciels. Bien souvent, il s’agit de soit-disant antivirus ou de logiciels de sécurité. Cela peut également être de vrais logiciels mais avec de fausses clés de licence.

A l’issue de la conversation téléphonique, l’arnaqueur demande le paiement de la prestation : les montants peuvent aller de 100 à plusieurs centaines d’euros.

Source et suite de l'article ici : https://www.cybermalveillance.gouv.fr

 

 

Dans tous les cas, même si votre ordinateur est bloqué, n'appelez jamais ces numéros.
Jamais Microsoft ou d'autres acteurs d'internet ne vous demanderont d'appeler suite à un soit disant blocage ou erreur...

 

 

Ci-dessous un exemple de faux support :

Un exemple de page d’arnaque au faux support technique Microsoft

Un exemple de page d’arnaque au faux support technique Microsoft